« Pour Faire Bref ! » n°137

31 octobre 2018

image

Le froid s’est enfin installé après un été qui a joué les prolongations avec, souvent, des températures exceptionnelles et des records enregistrés. Dérèglement climatique… “Rien ne va plus !” diront d’aucuns. C’est à peu de choses près ce que l’on observe aussi dans la façon actuelle d’élaborer la plupart des politiques : une “dérégulation” progressive de la concertation sociale et sectorielle. Un point auquel les mémorandums de nos confédérations (CESSoC, UNIPSO, etc.) attachent une attention toute particulière tant de nombreux dossiers dont elles ont eu à connaître et/ou à traiter ont manqué sérieusement d’espaces de négociations inscrits dans un temps raisonnable et serein. C’est le cas par exemple de la réforme des APE (à la vitesse vv’), de l’élaboration de guides de dépenses éligibles en Région wallonne (sans concertation avec les secteurs concernés), et également d’une série de lois adoptées au niveau fédéral.

La FESEFA, dans la mesure du possible, vous tient régulièrement au courant de ces évolutions législatives et/ou réglementaires sur lesquelles collectivement, au sein du secteur, nous tentons de faire entendre votre voix, défendons le principe d’autonomie associative et poussons vers la concertation là où d’autres ne la souhaitent pas… Pour vous informer au mieux, plusieurs outils de communication ont été mis en place par votre fédération, dont il faudra mesurer bientôt la pertinence et l’efficacité en vue, le cas échéant, d’y amener des améliorations. De nombreux articles de vulgarisation ont été rédigés par Mehmet Saygin, l’actuel conseiller juridique de la FESEFA, qui, après près de cinq ans au service de l’organisation, s’en va bientôt pour relever d’autres défis professionnels. Il manquera à l’équipe, c’est certain. Il manquera davantage aux membres pour lesquels il s’est donné sans compter avec tout le professionnalisme qu’on lui connaît. Nous lui souhaitons bonne continuation et espérons pouvoir engager son/sa remplaçant·e au plus tôt pour le 1er décembre 2018 !

Enfin, dans la perspective du développement de la FESEFA en tant que fédération sectorielle pour le secteur de l’éducation permanente (résultat des prochaines évolutions du Décret EP), une journée de l’éducation permanente est organisée le 7 décembre prochain à la Fonderie. Ce sera l’occasion, entre autres, de réfléchir ensemble sur les priorités politiques et les (nouveaux) besoins sectoriels à rencontrer par le pôle sectoriel de la FESEFA. Nous tenons à rassurer nos membres : le renforcement de cet aspect de notre identité ne se fera pas au détriment de l’identité globale “représentant des employeur·e·s” qui nous unit dans des combats transversaux communs. La FESEFA est et restera la fédération de tou·te·s ses membres avec une direction et un Conseil d’administration au service du collectif !

Des défis majeurs nous attendent… Des changements à moyen et long termes se dessinent à l’horizon… À l’heure où nous assistons à un virage progressif à l’extrême droite d’une série de “démocraties” dans le monde, nous mesurons combien nos secteurs et leurs actions sont essentiels pour ne pas, à notre tour, basculer dans le désespoir.