Les Conventions premier emploi (CPE) en FW-B dorénavant accordées prioritairement aux jeunes artistes

17 juin 2022

Comme nous vous l’annoncions dans une précédente communication, les CPE communautaires connaîtront une petite réforme en 2023. Pour rappel, elles ont été reconduites pour une année dans leur forme actuelle afin que les employeur·e·s qui en bénéficient puissent se retourner.

Dans un récent communiqué de presse du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (p.6), il est fait état d’une décision du gouvernement d’allouer prioritairement les aides premier emploi au secteur culturel, « pour faciliter une première expérience professionnelle pour les jeunes artistes, techniciens et techniciennes du secteur à la sortie des études ». Cette initiative répond à la décision gouvernementale de décembre 2021 de réorienter les moyens alloués aux « Conventions premier emploi » pour soutenir des politiques fonctionnelles dans certains secteurs, dont celui de la Culture.

Pour le secteur de la Culture, une enveloppe de 950.000 € est prévue pour financer, dès 2023, une politique de soutien à l’emploi dans le domaine artistique.

En termes pratiques, ce dispositif vise à soutenir l’emploi des jeunes « assurant une fonction artistique ou créative, mais aussi les fonctions techniques, d’animation et de médiation ». L’opérateur souhaitant bénéficier de la subvention — qui s’élève à 36.500 € — devra conclure une convention biennale qui ne pourra être réconduite qu’une seule fois. Le dispositif donnera priorité aux petites structures peu subventionnées, et est limité à un subside par structure.

Nous invitons les employeur·e·s de nos secteurs, qui bénéficient de ces aides, à vérifier s’ils/elles sont dans les conditions de ces aides repensées prioritairement pour les jeunes artistes.