Ébullitions citoyennes

18 septembre 2016

Présentation : de 2011 à nos jours…

Lancé en 2011, le projet « Ébullitions citoyennes » a fait du chemin depuis !

Né du constat que le secteur de l’Éducation permanente manquait de visibilité – malgré le nombre important d’associations y œuvrant -, ce projet a pour ambitions de valoriser ses actions, de mieux faire connaître ses enjeux, de promouvoir une identité sectorielle forte mais surtout de rappeler au monde politique combien il est primordial de soutenir les activités et initiatives multiples et variées, qui favorisent l’émergence d’une citoyenneté active et critique.

Les associations d’Éducation permanente ont toujours eu à cœur de défendre les principes fondamentaux de la démocratie. Et parce que celle-ci est régulièrement mise à mal, parce que surtout les inégalités n’ont jamais été aussi criantes qu’aujourd’hui, la FESEFA entend renforcer cette dynamique qui, à partir de la diversité des associations en Éducation permanente, rassemble et mobilise pour un seul et même objectif : la défense, la valorisation et la promotion du secteur !

Pour poursuivre ce travail, la FESEFA a obtenu à nouveau le soutien de la Communauté française : une nouvelle convention triennale a en effet été signée pour la période 2014-2016. Cette nouvelle période permettra aux associations de s’identifier davantage au projet et de consolider les ponts qui se sont déjà mis en place lors de l’édition précédente.

C’est un projet de longue haleine tant le secteur, pourtant dynamique mais très diversifié, manque parfois d’organisation pour développer collectivement une « vitrine du secteur » et relayer les préoccupations communes.

Le projet « Ébulltions citoyennes » a donc pour ambitions de :

  • valoriser et visibiliser les actions du secteur au sein et en dehors de celui-ci ;
  • mieux faire connaître ses enjeux ;
  • permettre les échanges entre les associations ainsi que le partage de réalités de terrain ;
  • identifier les questions qui se posent dans le secteur et mettre en évidence les tensions à l’œuvre dans la démarche d’éducation permanente ainsi que dans ses rapports avec les services chargés de l’évaluation et du contrôle ;
  • promouvoir une identité sectorielle forte, notamment via un visuel commun voire une plateforme web et une publication communes ;
  • mais surtout de sensibiliser les acteurs du monde politique au rôle primordial des associations d’EP dans le fonctionnement de la démocratie et l’émergence d’une citoyenneté active et critique.

 

Rappel des actions (2011-2015)

2011-2012 : « La Quinzaine de l’Éducation permanente »

2013 : « Les Tables rondes de l’Éducation permanente »

Deux tables rondes ont été organisées en vue d’entendre les craintes du secteur et de réaffirmer les enjeux de celui-ci. Grâce au matériel récolté lors de ces deux séances, la FESEFA a élaboré un Mémorandum en vue des élections de 2014.

2014 : « Les Rencontres de l’Éducation permanente »

Suite à ces rencontres, des Matinées consacrées respectivement à l’AGCF du 30 avril 2014 et à la rédaction du Rapport général d’exécution ont été organisées.

En effet, ces rencontres avaient permis de mettre en évidence, dans le chef de plusieurs associations participantes, les difficultés de lecture et de compréhension du cadre légal du secteur de l’éducation permanente. C’est aussi à cette occasion qu’a émergé l’idée de mettre en place une formation spécifiquement orientée vers les nouveaux travailleurs. Des contacts ont déjà été pris avec plusieurs opérateurs d’éducation permanente pour un éventuel partenariat.

2015 : « Les Ateliers politiques »

Les conclusions de ces ateliers alimenteront une « Journée large public » qui aura lieu dans le courant du dernier trimestre 2016 en présence de la Ministre de la Culture. Cette journée rencontrera plusieurs des objectifs cités plus haut dont celui d’offrir une visibilité du secteur « hors de ses murs ».

2016 : « Journée de l’EP « Agir et résister au XXIe siècle : un enjeu démocratique !  »