En 2021, la FESEFA  fêtait ses 30 ans !

1 novembre 2021

Le 8 octobre 2021, la FESEFA célébrait 30 années de représentation des intérêts des employeur·e·s, ainsi que sa première année en tant que fédération représentative du secteur de l’Éducation permanente.  Cette journée anniversaire s’est articulée autour de deux moments forts : une table ronde autour de l’autonomie associative, suivie d’un débat autour du changement de titre du décret EP.

En cliquant ici, vous trouverez notre « coup de projecteur sur les intervenant·e·s » du 30e anniversaire de la FESEFA !

Table ronde – « Défendre les valeurs de l’autonomie associative : stratégies et perspectives face à des contraintes croissantes »

Dans la foulée du centenaire de la loi de 1921 vouée à être remplacée par « le Code des sociétés et des associations », la FESEFA a décidé de remettre l’autonomie associative à l’honneur à l’occasion de son 30e anniversaire. Alors que certaines dispositions pourraient progressivement délégitimer l’action associative, cette rencontre dresse les enjeux actuels, appuyée par des réalités du terrain, ainsi que des clés d’analyse. Résolument tournée vers l’avenir, cette table ronde vise à réaffirmer les valeurs constitutives du fait associatif.

Cette rencontre s’inscrit dans le prolongement d’une réflexion entamée en 2018 par la FESEFA et ses membres, pour aboutir à la publication d’un ouvrage collectif : « Autonomie associative menacée – Des défis et ambitions pour garantir nos libertés »publié aux éditions Couleur Livres en 2021.

Une table ronde animée par Geneviève MAIRESSE, conseillère EP à la FESEFA.

Intervenant·e·s :

  • Anne-Hélène LULLING – Secrétaire générale de l’Interfédé
  • Jacques MORIAU- chargé de recherche au CBS
  • Sylvie PINCHART – Directrice de Lire et Écrire Communauté française

Débat – « Développer l’action d’éducation permanente dans le champ de la vie associative : une réorientation en profondeur »

Actuellement, en Belgique francophone, plus de 280 associations sont reconnues en Éducation permanente. Si ces asbl ont choisi ce cadre de référence, c’est parce qu’elles souhaitent transformer la société, dans une perspective d’émancipation individuelle et collective de leurs publics, au départ de leur participation active et en développant leur expression culturelle.

En 2018, le titre du décret qui encadre ces associations évolue : la finalité du « soutien de l’action associative dans le champ de l’Éducation permanente » se transforme en « développement de l’action d’Éducation permanente dans le champ de la vie associative« . Ce changement d’intitulé n’est pas cosmétique, puisque cette nouvelle dénomination appelle l’action d’éducation permanente à sortir de son secteur et à rayonner dans l’ensemble de la vie associative.

Pour éclairer cette réorientation, la FESEFA  a organisé un débat autour de cette question le 8 octobre 2021, lors de l’événement anniversaire célébrant les 30 ans de la fédération – l’occasion de mettre en avant la nouvelle reconnaissance de la FESEFA en tant que fédération représentative du secteur de l’Éducation permanente.

Un débat animé par Sarah DE LIAMCHINE – Co-directrice du PAC.  

Intervenant·e·s :

  • Ariane ESTENNE  – MOC, présidente du CSEP
  • Bernard FUSULIER – Directeur de recherches du GIRSEF
  • Christine MAHY – Secrétaire générale du RWLP
  • Olivier VAN HEE  – Directeur/Coordination générale du SGIC

Vidéo brute de la retransmission de la journée anniversaire

Crédit captation vidéo : GSARA asbl